Google home et Jeedom

Il y a quelques temps, Google officialisait la sortie de son assistant vocal Google Home (150€) ! Cet assistant vous accompagne au quotidien à votre domicile (et votre maison de campagne pour les plus riches), et est sensé vous faciliter la vie ! Vous pouvez lui demander toute sorte de chose plus ou moins utile et il vous répondra. Les possibilités sont nombreuses.

Pour les budgets plus modeste, Google a décliné son modèle en version « mini ». Il est doté des mêmes fonctionnalités, à la différences près que son micro et son haut-parleur sont moins puissant. Mais son prix en devient d’autant plus attractif : 60€. J’ai fini par craquer pour cette version !

Je pense que vous savez déjà comment ça fonctionne : Le micro est en écoute permanente et dès lors qu’il reconnait la phrase magique « OK Google », vous pourrez alors interagir avec lui et lui soumettre votre requête en demandant la météo, une définition, etc… ! Je vous passe les détails de son utilisation classique car il y a maintenant plein d’articles et vidéos sur le sujet, et ce n’est pas ce qui nous intéresse ici. Personnellement, je l’ai acheté pour 2 raisons :

  • Interagir avec mon chromecast audio en commandant la musique à la voix ! Super pratique !
  • Interagir avec mon système domotique Jeedom (l’objet du présent article).

« OK Google ! Ouvre le volet du salon ! » ça envoi du pâté ! Chacun ses délires… 🙂 !

Avant de vous montrer comment vous pourrez commander votre domotique Jeedom via Google Home, je dois quand même vous prévenir qu’on ne pourra pas se passer du cloud… Toute les requêtes audio que vous ferez à votre enceinte seront envoyées à Google. De plus nous allons utiliser la plateforme IFTTT, qui sera elle aussi au courant des interactions. Si vous avez fait le deuil de votre vie privée je vous laisse continuer…

Le seul prérequis est que votre enceinte soit connectée et fonctionnelle. On va ensuite réaliser 3 étapes pour arriver à nos fins :

  • Faire une redirection de port vers notre serveur Jeedom depuis l’extérieur.
  • Récupérer les infos Jeedom dont nous aurons besoin.
  • Configurer IFTTT.

Rediriger un port.

J’avais déjà expliqué comment faire ici. Je vous invite donc à suivre les étapes. C’est expliqué pour une freebox Révolution mais le principe reste le même pour toutes les box !

Le port que vous choisissez n’a pas vraiment d’importance. J’ai choisi 8080 mais vous pouvez prendre n’importe lequel (dans la limite de 65535). En revanche le port de destination correspond au service web de votre Jeedom, par défaut le port 80 si vous êtes en HTTP et 443 si vous êtes en HTTPS. Exemple :

Cela veut donc dire que si depuis internet j’initie une connexion à destination de mon IP public sur le port 8080, le trafic sera redirigé sur le port 80 de mon serveur Jeedom.

Récupérer les infos Jeedom.

Afin de récupérer les bons liens, on va juste vérifier que votre Jeedom est bien configuré pour les accès. Allez dans le menu « Configuration » en haut à droite, puis dans l’onglet « Réseau » :

L’accès interne devrait être renseigné. Si ce n’est pas le cas pour l’accès externe, indiquez-y votre adresse ip publique, ainsi que le port que vous avez choisi de rediriger vers votre serveur Jeedom. Bien sur, sauvegardez tout ça !

Maintenant, pour notre exemple, partons du principe qu’on va vouloir programmer l’ouverture du volet du salon. On va devoir récupérer l’id de notre commande.
Pour cela allez dans le menu « Outils / Résumé domotique » et cliquer sur la roue crantée correspondant à votre commande :

Copiez alors l’URL direct (normalement le lien devrait pointer vers votre IP publique). On en aura besoin après dans l’interface d’IFTTT :

Configuration IFTTT.

Je pense que vous avez tous entendu parler de ce service dont l’acronyme signifie « If This Then That ». En d’autre terme il va nous permettre de réaliser des actions en fonction d’événements déclencheurs. On pourrait le comparer à nos scénarios domotique ou à Tasker, mais sa particularité c’est qu’il est compatible avec des centaines d’autres plateformes dont google home qui nous intéresse ici.

Rendez-vous sur le site pour vous créer un compte. Une fois votre compté créé, allez dans « my applets » qui correspond en fait à l’endroit où vous aller créer toutes vos actions :

Créez un nouvel applet et cliquez sur « this » pour choisir votre élément déclencheur :

Recherchez « google » et sélectionnez « google assistant » :

Sélectionnez « Say a simple phrase » :

Définissez la phrase que vous voulez reconnaître, ainsi que la réponse que vous voulez entendre (vous pouvez laisser le champs vide si vous ne voulez pas de retour audio). Vous pouvez définir des variantes dans les champs optionnels :

Une fois que c’est validé, on va maintenant définir l’action à réaliser. Cliquez donc sur « that » :

Dans notre cas on veut exécuter une URL, et c’est l’action « webhooks » qui va nous permettre ça :

Sélectionnez « Make a web request » :

Ici on va avoir besoin de l’url qu’on a copiez plus haut (celle dans le résumé domotique de Jeedom) :

Voilà, IFTTT vous propose un petit résumé. Je vous conseille de désactiver les notifications, sinon vous serez averti à chaque fois que la commande s’exécute :

Voilà, vous pouvez réaliser un test en interpellant votre google home via le traditionnel « OK Google » et lui demander l’action définit, dans mon cas « Ouvre le volet du salon » et la magie opère 🙂 !

Bon maintenant que ça fonctionne je vous fait quand même part de mon ressenti ; Certes, c’est fonctionnel, et ça peut être pratique dans certains cas mais je ne suis pas totalement convaincu :

  • Difficilement maintenable : Si vous voulez pouvoir tout gérer il va vous falloir créer autant d’applet que d’action (et ça va vite être casse couille).
  • Configuration en dehors de Jeedom : Le fait de devoir configurer cela via une plateforme tier ne m’enchante guerre (en fait, pas du tout). Je prefère tout centraliser en un point.
  • Redirection port : Pour que ça fonctionne il faut rediriger le flux venant de IFTTT vers son serveur Jeedom en interne et pareil je ne suis pas fan (en tant normal j’utilise un VPN depuis mon mobile).

Donc bon, je suis un peu mitigé, l’idée est plutôt plaisante dans le concept mais la manière d’y arriver ne me convint pas trop pour le moment.

Si vous faites autrement, ou que vous avez d’autres idée je suis preneur 🙂

12 commentaires

  1. Bonjour, super tuto!
    Chez moi cela fonctionne avec l’application google assistante sur mon téléphone mais avec mon google home mini il me dit que « cet appareil n’a pas été encore configuré et que je dois ajouter un nouvel appareil… ». une idée? Merci

  2. Bonsoir,
    Vous pouvez tout simplement tester l’URL dans un navigateur. Depuis votre téléphone, en passant par la 4g par exemple. Ça permettra de cibler le problème.

  3. Bonsoir ça ne fonctionne pas Google me dit ok mais rien de ne ce passe mais j’ai un doute sur mon url quand je l’ouvre dans un nouvel onglet j’ai le message 404 not found avez vous une idée
    Merci

  4. Il est possible dans Jeedom, via les interactions et un scénario, de ne créer qu’un applet IFTTT.
    La contrainte : avoir un mot clef à dire à la suite de « Ok Google ».
    Je viens de le mettre en place pour les volets, ça fonctionne bien!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *