J’ai testé les boutons connectés flic

Il y a plus d’un an de ça maintenant je me disais qu’il serait cool d’avoir des boutons à cacher un peu partout dans l’appart pour interagir avec ma domotique et réaliser différentes actions. Sous la table basse pour l’extinction de la TV/ampli.., à l’entrée pour passer en mode absence/présence, dans la chambre pour ouvrir/fermer les volets, etc…, bref les idées sont nombreuses. J’avais donc regardé ce qu’il se faisait et à vrai dire c’était un peu le néant, aucune solution ne m’avait conquise. Certains de ces boutons seraient visibles, j’avais donc abandonné l’idée du fait maison parcque je doute très fortement de mes talents pour réaliser quelque chose de jolie…

Tout ça pour dire que j’ai fini par tomber sur les boutons Flic. Encore en campagne de financement via Indiegogo à l’époque, je m’étais laissé séduire et en avais commandé 5. Prévu initialement en mars 2015, j’ai fini par les recevoir en novembre 2015 alors que je ne m’y attendais plus du tout !

Présentation

exploded-flicLes boutons flic nous promettent une multitude d’interactions. Ces boutons aux différents coloris (noir, blanc, jaune, vert et turquoise) bénéficient d’un design très soigné. Évidemment sans fil, ils fonctionnent en bluetooth et sont associés à un smartphone/tablette. Il faudra utiliser l’application (Android/IOS) fournie par flic afin de configurer les boutons.

Les boutons arrivent à faire la distinction entre un appui simple, double ou prolongé, ce qui laisse autant d’action possible, par exemple, j’appuie une fois, j’ouvre le volet, 2 fois je le ferme et si je reste appuyé il se stoppe.

De base flic dispose d’un autocollant sur son verso afin que vous le colliez où vous voulez, mais si vous préférez en faire un usage plutôt nomade, il existe un clip pour l’accrocher, à votre ceinture par exemple.

Pour quoi faire ?

A priori tout le monde devrait s’y retrouver. Voici les exemples mis en avant par flic sur leur site.

Passer des appels :

flic_ex_simplicity

Déclencher l’appareil photo :

flic_ex_take-selfie

Régler l’ambiance d’une maison connectée :

flic_ex_smart-home

Se localiser et/ou signaler une alerte :

flic_ex_be-safe

Retrouver son téléphone :

flic_ex_find-phone

Bien sûr ce ne sont là que des exemples et je pourrais rajouter les applications principales :

  • Contrôle de la musique
  • Philips Hue
  • IFTTT
  • Lampes LIFX
  • Logitech Harmony
  • Spotify
  • Sonos
  • Internet Browser
  • WeMo
  • Lancement d’application
  • Wifi
  • Zapier
  • Skype
  • Shazam
  • Navigation GPS
  • Waze
  • Android System
  • Appel/Message/email..
  • Requête HTTP

Là encore ce n’est pas la liste complète mais les interactions intégrées à l’application les plus intéressantes à mon sens. Même si au final, malgré la diversité des propositions, celle qui m’intéresse le plus est sans aucun doute la possibilité de lancer des requêtes HTTP car grâce à cela je vais pouvoir interagir avec l’API de mon système domotique Jeedom 🙂

Déballage

Comme je vous l’expliquais mes boutons sont arrivés alors que je n’y pensais même plus, à peine un an après la commande… Le packaging est une simple boite en carton qui renferme les boutons avec un mot de remerciement à l’intérieur (pas sur les photos) et au verso. Simple mais efficace, comme j’aime 🙂

IMG_20160110_181349 IMG_20160110_181357 IMG_20160110_181527 IMG_20160110_182505 IMG_20160110_182549 IMG_20160110_182428

Une petite led rouge est embarquée dans le bouton et lorsque l’on appui sur le bouton, TADA…, ça clignote.

flic_bouton_allume

Bon OK, là ça a pas l’air terrible à cause de mes talents de photographe inexistant mais le rendu est franchement pas mal !

Configuration

La configuration des boutons se fait via l’application flic. Disponible sous android et IOS, choisissez celle qu’il vous faut ! Quand vous la lancerez pour la première fois il faudra vous authentifier soit avec votre compte existant, soit créer un nouveau compte.

A noter que les boutons fonctionnent uniquement avec le périphérique sur lequel vous les associerez. Si vous pensez en faire une utilisation globale servant à plusieurs personnes dans le domicile comme l’activation d’une l’alarme, privilégiez plutôt l’appairage avec la tablette familiale. En revanche si c’est pour déclencher un selfie de la mort, bah prenez plutôt votre smartphone. Pour les tests j’ai pris mon smartphone.

Une fois à l’écran d’accueil, pour ajouter les boutons il suffit, une fois le bluetooth activé sur votre smartphone, de lancer la détection via l’application et appuyer sur le bouton à associer.

flic_add_button.png flic_connected.png

Une fois votre bouton reconnu, on vous demandera déjà de le configurer :

flic_configure.png

Pas besoin de réfléchir bien longtemps tellement c’est intuitif (et on aime ça :)) ! Vous pouvez commencer par lui donner un nom un peu plus sexy que « My Flic ».

flic_rename.png

Et maintenant c’est parti, on clique donc sur la configuration du simple « click ». Vous avez alors le choix entre toutes les interaction intégrées, perso pour les tests j’ai choisi « Internet Request » afin d’envoyer une requête HTTP :

flic_choix.png flic_choix2.png

J’ai donc renseigné l’url de mon api jeedom pour ouvrir mon volet du salon :

flic_url.png

Puis on sauvegarde :

wp-1452548793683.png

J’ai fait pareil pour le « double click » et le « hold », respectivement pour ouvrir et stopper mon volet de salon :

flic_volet.png

Et voilà on a plus qu’à revenir au menu principal (flèche en haut à gauche) pour que ce soit pris en compte. Je sais pas si vous avez fait gaffe, mais pris d’un spasme j’ai rechangé le nom du bouton…

flic_accueil.png

Bon maintenant c’est l’heure du test sauf qu’il va falloir que vous me fassiez confiance… ***Roulement de tambour*** Ça fonctionne du feu de dieu 🙂 !!

Vous vous doutez bien que j’ai ajouté tous mes autres boutons :

flic_all_bouton.png

On notera donc que l’application est très simple d’utilisation.

Note : Bon en fait je vous ai caché des choses. Je dis très simple MAIS initialement j’ai eu quelques soucis car mon téléphone (Nexus 5) est déjà en version 6.1 de Android et du coup allez savoir pourquoi, ça ne fonctionnait pas. J’avais un message qui m’expliquait que je devais utiliser une version antérieur de Android pour mettre à jour les boutons. Heureusement j’ai une copine super gentille à qui j’ai emprunté le téléphone (promis j’ai pas regardé les messages…) pour faire la mise à jour. J’ai ensuite pu ajouter les boutons sur mon téléphone.

Prix

Les ayant acheté via une plateforme de financement, j’ai bénéficié d’un tarif avantageux, de mémoire 70$ les 5. Par contre pour ceux qui seraient tentés, il va falloir mettre un peu plus la main à la poche, à savoir 40$ l’unité (ouais quand même…) et 110$ les 4 + 1 clip, frais de port inclus. Ça se passe ici.

Conclusion

Voilà voilà, j’espère vous avoir éclairé sur ces boutons connectés. Une belle découverte en ce qui me concerne même si je regrette le protocole bluetooth qui nécessite d’avoir son smartphone à proximité. Au début je pensais naïvement que je pourrais utilisais mon vieux téléphone qui traine dans l’armoire et qui me sert de passerelle SMS, mais l’idée fut vite abandonnée car la version bluetooth embarquée n’est pas compatible car trop ancienne.

En revanche j’ai bon espoir que des développements émergent autour de flic comme par exemple un plugin jeedom ou en tout cas quelque chose qui permettrait de se passer du smartphone.

Bref, je pense que ces boutons ont un fort potentiel. Voici un dernier récapitulatif avant de se quitter :

Les plus

  • Design soigné et propre.
  • La facilité d’utilisation.
  • Le potentiel de développement.

Les moins

  • L’obligation d’avoir son smartphone à proximité.
  • Le prix

1 commentaire

  1. Bonjour, peux tu me dire ou tu as trouvé « api jeedom » pour l’ouverture, stop etc..( ou un endroit ou je peux avoir les config’s)
    merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.